Environnement

De Wiki de Nelly & Richard
Aller à : navigation, rechercher

Sommaire

BOULE DE LAVAGE

Caractéristiques

  • Conçue scientifiquement, elle contient des billes de quatre céramiques naturelles.
  • Grâce à ses aimants, elle crée un champ magnétique qui empêche le calcaire de se déposer.
  • Remplie les mêmes fonctions que les détergents chimiques.
  • Protégée par un brevet d'invention et une marque déposée.
  • Produit de santé et de bien être naturel qui protège l'environnement.
  • Ecologique et économique : antibactérien, pas d'adoucissant, 80% de détergent en moins, durée d'utilisation : 1000 lavages.


Ingrédients

  • Aimants à chaque extrémité : action anti-calcaire, les aimant activent les groupes de molécules d'eau.
  • Matériau Elastomère : très doux pour le linge.
  • Billes Wellos : dégagent des rayons infrarouges et relâchent des ions négatifs.
  • Billes antibactériennes : éliminent les germes.
  • Billes alcalines : favorisent l'alcalinité de l'eau.
  • Billes anti-chlore : absorbent le chlore dans l'eau.


Effets

  • Hypoallergénique car elle ne contient aucun détergent. Elle convient au linge des enfants et des personnes à peau sensible.
  • En éliminant le chlore présent dans l'eau de ville, elle protège les textiles contre les effets d'oxydation et de décoloration. Elle aide à maintenir l'élasticité des tissus.
  • Contient un agent antibactérien (nano-argent) qui élimine les moisissures, les organismes pathogènes et les mauvaises odeurs.
  • En activant l'eau, elle augmente la force de nettoyage.
  • Action adoucissante.


Principe de lavage

  • Les rayons infrarouges dégagés par la BOULE DE LAVAGE séparent les molécules d'eau les unes des autres. Les molécules ainsi activées pénètrent mieux le linge et augmentent la puissance du lavage.
  • Elle dégage des ions négatifs qui diminuent le niveau d'adhérence sur la surface et à l'intérieur des tissus, la saleté se décroche facilement sans détergent.
  • Elle maintient le pH de l'eau au même niveau que celui d'un détergent chimique, ce qui permet d'enlever la saleté et les graisses.
  • Elle élimine les moisissures et les organismes pathogènes dans le lave-linge.
  • La pression de l'eau projeté à travers la boule accroit la force de lavage.


LES POLLUANTS CHIMIQUES

Source Révélations sur une contamination silencieuse Anne-Corinne Zimmer


Prémunir bébé contre les polluants reconnus neurotoxiques

Parmi un océan de substances, seules 3 sont reconnues comme provoquant des dysfonctionnements et dommages dans le cerveau à la suite d'une exposition :

  • Les polychlorobiphényles (PCB)
  • Le plomb
  • Le mercure


PBC

Impact sur la santé :

  • Effets sur le développement neurologique et cognitif
  • Effets sur le statut hormonal thyroïdien
  • Problèmes cutanés (acné chlorique)
  • Problème de minéralisation des dents
  • Retard du développement
  • Troubles du comportement
  • Hypotrophie du pénis à la puberté
  • Petite taille chez les filles à la puberté
  • Déficit auditif
  • Réduction de la mémoire de l'enfant et de l'attention et de la capacité verbale
  • Retard dans le développement psychomoteur
  • Hyperactivité


Principale voie d'exposition :

l'alimentation


L'ensemble des poissons représente les taux les plus importants de ces toxines :

  • Poissons d'eau douce : 2,73 pgTEQ/g PB (Produit Brut)
  • Poissons sauvages : 2,72 pgTEQ/g PB
  • Mollusques (moules et huîtres : 1,34 pgTEQ/g PB


Les animaux terrestres sont moins contaminés :

  • Viandes ovines : 1,5 à 1,75 pgTEQ/g MG (Matière Grasse)
  • Viandes bovines : 1,18 pgTEQ/g MG
  • Volaille : 0;87 à 0,95 pgTEQ/g MG
  • Viandes porcines : 0,42 à 0,59 pgTEQ/g MG


Les oeufs : 1,08 pgTEQ/g MG

Le beurre : 0;82 pgTEQ/g MG

Le lait : 1,1 pgTEQ/g MG


Les fruits, légumes, pain, riz, pâtes et céréales : 0,01 pgTEQ/g PB


(Les polluants se logent en priorité dans la peau, les tissus graisseux puis les abats)


Dose tolérable :

70 Picogrammes TEQ par Kilo de Poids Corporel par Mois

soit 70 pgTEQ/kg p.c./mois

soit 2,33 pgTEQ/kg p.c./jour


A titre de précaution :

Enceinte ou allaitante, éviter ou diminuer les aliments à forte contamination.


Le Plomb

Impact sur la santé :

  • Saturnisme (baisse des capacités intellectuelles, anémie, coliques, stagnation de la croissance)
  • Troubles du développement
  • Handicaps mentaux
  • Déficits de l'attention
  • Mauvaise coordination motrice
  • Troubles de l'acquisition du langage


Principales voies d'exposition :

  • Immeubles ancien construits avant 1948 (Poussières et peinture, Boiserie, Huisserie, Rebords de fenêtres, Radiateurs, Pleintes)
  • L'alimentation
  • L'eau du robinet
  • Ustensile de cuisson en céramique émaillé


Dose tolérable pour l'alimentation :

3,5 Microgrammes par Kilo de Poids Corporel par jour

soit 3,5 µg/kg p.c;/jour

soit 25 µg/kg p.c./semaine


Dose tolérable pour l'eau :

10 µg/litre


A titre de précaution :

  • Consommer de l'au minérale
  • Supplémentation en calcium (diminue l'absorption du plomb par l'organisme)


Le méthylmercure

Impact sur la santé :

  • Lésions des systèmes nerveux central et périphérique
  • Troubles neurodéveloppementaux, dont l'autisme (absence de communication, perturbation des intéractions sociales, série des gestes, intérêts et comportements limités, répétitifs et stéréotypés.


Principales voies d'exposition :

  • Consommation de poisson
  • Amalgames dentaires
  • Vaccin contre l'hépatite B contenant du thimérosal


Dose tolérable :

1,6 µg/kg p.c./semaine


A titre de précaution :

  • Enfant en bas âge : 60 g de poisson par semaine et pas plus
  • Femme enceinte ou allaitante : 120 g de poisson par semaine et pas plus


Préparer l'environnement de l'enfant à venir

"La pollution de l'air intérieur joue un rôle significatif dans la croissance des pathologies chroniques (cancers, affections respiratoires, troubles de la reproduction, du système immunitaire et du système nerveux."


Peintures toxiques : les éthers de glycol

Les peintures à l'eau contiennent :

  • une forte proportion d'eau
  • des solvants : hydrocarbures, éthers de glycol, alcool


Les peintures à l'huile contiennent :

  • des solvants hydrocarbonés : hydrocarbures aromatiques (toluène, xylène, stirène)
  • des hydrocarbures aliphatiques : hexane, isopentène, heptane
  • des solvants chlorés : thrichloroéthylène, perchloroéthylène
  • des solvants oxygénés : cétones, alcools, glycols, éthers de glycol, éthers-ester de glycol
  • essences spéciales
  • des solvants naphta
  • white-spirit
  • hydrocarbures terpéniques : essence de thérébentine, huile de pin


Précautions : Préférer les peintures sans solvants, normés "NF environnement" ou "teneur réduite en solvants et absence de certaines substances dangereuses".


Revêtements sol et murs

Les moquettes peuvent émettre divers COV (Composés Organiques Volatiles) en plus de ceux dégagés par les colles et sous-couches : PVC, polyuréthane, polypropylène, caoutchouc naturel ou synyhétique.


Précutions :

  • préférer les thibaudes textiles (molleton de tissu placé entre le sol et la moquette)
  • préférer les moquettes avec envers en feutre textile à la place de la sous-couche synthétique
  • préférer les moquettes portant le label GUT (émission de COV réduite)
  • utiliser des bandes adhésives plutôt que de la colle
  • utiliser une colle à très faible émission portant le label EMICODE EC


Vitrification de parquet

Absolument interdit en présence d'une femme enceinte.


Du plastique au sol et au mur : le PVC

Le PVC contient 10 à 15% de DEHP, le plus toxique de ces composés. Peu présent dans l'air, il se fixe sur les poussières.


Effets sur la santé :

  • Perturbateur endocrinien
  • Problème de reproduction


Mobilier pour bébé sans formaldéhyde

Effets sur la santé :

  • Le formaldéhyde est allergisant et irritant
  • Irritation du nez et de la gorge
  • Larmoiement
  • Eternuement
  • Toux
  • Rhinite
  • Participe à l'apparition de l'asthme
  • Participe à la diminution de la fonction respiratoire
  • Provoque le cancer du rhinopharynx


Les émissions de formaldéhyde proviennent de :

  • Panneaux de particules agglomérées
  • Contre-plaqué
  • Bois traités
  • Peintures à phase solvant
  • Mousses isolantes
  • Colles
  • Vernis
  • Encres

...


Précautions :

  • Renouveler l'air intérieur en aérant une quinzaine de minutes par jour
  • Préférer le bois massif non traité
  • Les plantes dépolluantes sont efficaces sur le benzène et le formaldéhyde (le chlorophytum, le dracaena marginata, le spathiphillum)
  • Laver les vêtement neufs (le formaldéhyde est utilisé pour améliorer le tombant des vêtements)


Nourir son enfant en préservant son devenir

BISPHENOL A (biberon en plastique)

Effets néfastes BPA :

  • Altération des organes génitaux
  • Modification du comportement
  • Action néfaste sur le système immunitaire
  • Baisse de la production de spermatozoïdes
  • Induction d'un comportement agressif
  • Puberté précosse : croissance anormale des glandes mammaires
  • Favorise la multiplication des cellules cancéreuses du sein et de la prostate


Source d'exposition : Le Bisphénol A migre vers le liquide sous l'action de la chaleur, de l'usure, du brossage ou de la stérilisation.


Précautions :

  • Biberon en verre incassable
  • Eviter les vaisselles pour four à micro-ondes


DIOXINES (polluants du lait maternel)

Effets néfastes :

  • Malformations congénitales (fentes orales, mégacolons, dysplasie rénale, malformations génito-urinaires)


Source d'exposition aux dioxines, furannes et PCB :

  • 90% alimentation
  • PCB, dioxines, plomb, méthylmercure, phtalates, muscs artificiels, retardateurs de flamme bromés, pesticides... sont stockés dans les tissus adipeux et les os


Précautions :

  • Consommer avec modération les produits animaliers, produits laitiers (à l'exception du lait issu de l'agriculture biologique), les oeufs, éviter les poissons
  • Eviter d'acheter puis jeter des produits conditionnés dans des emballages en plastique (lorsqu'il est incinéré, le plastique est la principale source d'émission de dioxines)
  • Ne pas allaiter pendant plus de 6 mois
  • Aliments sans pesticides (paniers paysans, produits bio des marques distributeurs, acheter lait, légumes, céréales, fruits et viandes bio au moins pour l'enfant)


PESTICIDES

Effets néfastes :

  • Maladie de Parkinson
  • Polyneuropathie
  • Troubles neuropsychologiques
  • Perturbation des systèmes immunitaire
  • Perturbation du fonctionnement et développement du système immunitaire
  • Certains cancers (tumeurs cérébrales, leucémie, néphroblastones)
  • Dommages comportementaux et fonctionnels du système nerveux
  • Altération du développement intellectuel et de la coordination motrice
  • Déficit de la mémoire immédiate et de l'attention


Source d'exposition :

  • Pesticides agricoles
  • Produits anti-parasitaires
  • Produits phytosanitaires
  • Produits agropharmaceutiques


Exemples :

  • Aphicides (lutte contre les pucerons)
  • rotondicides (lutte contre les rongeurs)
  • Corvifuges (lutte contre les oiseaux)
  • Molluscicides (lutte contre les limaces)
  • Hélicicides (lutte contre les escargots
  • Insecticides
  • Acaricides
  • Taupicides
  • Produits répulsifs pour gibier
  • Régulateurs de croissance


Précautions :

  • Banir les pesticides de la maison
  • Oublier le collier anti-puces sur les animaux de compagnie
  • Remplacer les produits chimiques par des procédés naturels


INSECTICIDES A USAGE DOMESTIQUE (carbaryl, lindane, malathion, dichlorophes)

Effets néfastes :

  • Risque accru de leucémie infantile


Source d'exposition :

  • Lieux publics (square, parc...)
  • Domicile
  • Jardin
  • Insecticides, ferbicides, fongicides...


Précautions :

  • Banir les pesticides de la maison
  • Oublier le collier anti-puces sur les animaux de compagnie
  • Remplacer les produits chimiques par des procédés naturels


TRAITEMENTS ANTI-POUX (pyréthroïdes, organochorés, organophosphorés)

Effets néfastes :

  • Risque accru de leucémie infantile


Précautions :

  • Shampoing anti-poux labellisé "cosmétique bio"
  • N'importe quelle huile alimentaire puis peigne à lentes
  • 1 à 2 gouttes maxi d'huile essentielle de lavande sur le col des vêtements


PHTALATES (un des contaminant les plus répandus de l'environnement et du corps humain)

Effets néfastes :

  • Perturbation du système endocrinien
  • Atteinte sévère du système reproducteur mâle (non descente des testicules, baisse du nombre de spermatozoïdes, atrophie testiculaire, baisse de la fertilité, scrotum petit voire indistinct, pénis de petite taille, malformation du canal de l'urètre)
  • Stérilité féminine totale
  • Puberté précosse chez les filles (développement prématuré des seins)
  • Courte distance ano-génitale chez l'enfant
  • Risque pendant la grossesse d'effets néfastes pour l'enfant
  • Effets nocifs sur le foie et les reins et voix biliaires
  • Modification du squelette et des viscères
  • Diminution de la survie dans les jours qui suivent la mise à bas de la deuxième génération


Sources d'exposition :

  • Produits de grande consommation à base de PVC (imperméables, ballons, semelles de chaussures, rideaux de douche, nappe, bottes de pluie, câbles et fils, dallage, revêtement de sol, emballages alimentaires...)
  • Toutes les matières souples ou semi-rigides qui reprennent leur forme d'origine après qu'on leur ai infligé des déformations
  • Eau, air, sédiments, poussières...
  • Lipides (forte concentration dans les corps gras comme les produits laitiers, poissons, huiles)
  • Jouets (anneaux de dentition, canard de bain, hochets à mordiller...)
  • Equipement pour bébé plastifié, souple, lavable et résistant (revêtement de chaise haute, de support à langer...)
  • Conditionnement de type film alimentaire
  • Air intérieur (revêtement PVC sur sols et murs, mobilier, sac à main en cuir synthétique, câbles...)
  • Vêtement (impressions plastifiées sur pyjamas, sous-vêtements, tee-shirts...)
  • Produits médicaux (poches de sang, cathéters, tuyaux d'alimentation, sonde gastrique...)


Précautions :

  • Privilégier les marques ayant éliminer les phtalates et le PVC de leurs jouets (Play-Mobil, Lego, Brio, Vulli, Lillipuciens)
  • Se renseigner sur les composants du jouet (http://www.avenuedesjouets.com, http://www.king-jouet.com)
  • Marques spécialsées dans les matériaux écologiques (http://www.futaine.com, http://www.mondebio.com)
  • Eviter les vêtements avec impressions plastifiées (H&M est une marque engagée)
  • Eviter les produits alimentaires pré-emballés, préférer le vrac ou la découpe
  • Stocker les poduits dans un sac en papier, bocal en verre, cloche à fromage en bois ou en verre)


Choix des produits d'hygiène (préserver sa peau de bébé)

LES ETHERS DE GLYCOL (phénoxyéthanol) dans les cosmétiques

  • "Pénètre dans le noyau des cellules et altère la structure et le développement du génome régissant la croissance et le développement cellulaire"
  • Pouvoir irritant
  • Effets neurologiques : troubles mentaux organiques
  • Destruction des globules rouges (anémie hémolytique)
  • Toxique pour la reproduction
  • Substances cancérigènes mutagènes
  • Mortalité post-natale

Produits à éviter :

  • Mustela Shampoing mousse nourrisson
  • Mustela 2 en 1 cheveux et corps
  • Mutela Crème émolliente peaux sèches à tendance atopique
  • Klorane Lait nutritif au cold cream


LE SODIUM LAURETH SULFATE SLS (dégraissant)

  • Dissout les graisses, altérant la barrière protectrice de la peau (le film lipidique)
  • Dessèchement et irritation


LES PARABENES (conservateurs)

  • Perturbateur endocrinien
  • Substances oestrogéniques
  • Baisse du nombre de spermatozoïdes et du taux de testostérones
  • Tumeurs mammaires
  • Altération du système de reproduction


DERIVES DU PETROLE (Huiles minérales issues des résidus de la distillation du pétrole : Paraffinum liquidum, Petrolatum (vaseline), Huile de parafine, Ceresine WAX)

  • Empêche les échanges d'oxygène avec la peau
  • Les pores de la peau sont bouchés par le film occlusif (boutons, points noirs)


DISODIUM ou TETRASODIUM EDTA (conservateur)

  • Altère la structure de la peau
  • Permets autres ingrédients de pénétrer plus profondément dans ma peau, augmentant la quantité de substances chimiques qui atteignent la circulation sanguine
  • Difficilement dégradable


LE TRICLOSAN (antibactérien et antimicrobien)

Agent conservateur et désinfectant le plus utilisé dans les dentifrices, déodorants, savons antiseptiques, et détergents. On le retrouve dans :

  • Les produits plastiques
  • Les textiles (matelas et oreillers "anti-bactériens"
  • Les ustensiles de cuisine (planche à découper...)
  • Les jouets


  • Très toxique pour organismes aquatiques (eau, sédiments, poissons)
  • Affecte les enzymes du foie
  • On le retrouve dans le sang et le lait maternel


FILTRES SOLAIRES

  • Contaminants environnementaux
  • Contaminent l'eau, lait maternel, le sang (substance bioaccumulable)


FORMALDEHYDE

  • Cancérigène
  • Sensations de brûlures aux yeux, le nez, la gorge
  • Irritations cutaneé


Produits à éviter :

  • Shampoing Mixa enfant
  • Shampoing P'tit Dop
  • Lotion nettoyante Mixa bébé
  • Crème nourrissante Klorane bébé


Précautions

  • Repérer les indésirables sur les étiquettes
  • Répertoire de nombreux produits d'hygiène et de soin avec leurs ingrédients et leurs reisues éventuels : http://www.cosmeticsdatabase.com/index.php (EWG : l'Environmental Working Group)
  • Guide Cosmetox : outil à consulter et à télécharger sur http://www.greenpeace.org/france/vigitox/consommer. Passe en revue plusieurs marques de cosmétiques et leurs produits classés par catégorie en fonction de la présence d'ingrédients toxiques.
  • Soins labellisés "Cosméto Bio" (marque Natessance "gel lavant cheveux et corps", Sanoflore "Eau nettoyante pour le visage", Crème de soin visage et corps")
  • Ne pas prendre l'habitude de se laver les mains avec un antibactérien
  • Attention à l'excès de fluor, responsable de la fluorose, atteinte de l'émail
  • Dentifrice bio (Melvita, Logona)
  • Marques proposant des produis naturels (Weleda, Logona, Docteur Hauchka) http://www.couleur-caramel.com


A la maison

Eviter les produits portant :

  • Xi (irritant)
  • Xn (nocif)
  • "Corrosif"
  • "Inflammable" (présence de solvants


Respecter les conditions d'emploi :

  • "Porter un vêtement de protection approprié, des gants et un appareil de protection des yeux et du visage"
  • "A n'utiliser que dans un local bien ventilé"
  • "Bien aérer après usage"
  • Utiliser des produits ménagers bio
  • Utiliser des produits ménagers portants l'écolabel Européen


Attention aux polluants atmosphériques :

  • Désodorisant d'intérieur (diffuseurs liquides ou électriques)
  • Gels, aérosols, encens, bougies parfumées (diffusent des phtalates, benzène, formaldéhyde, styrène et naphtalène)
  • Styrène (cancérigène, provoque des céphalées, nausées, vertiges, pertes de l'équilibre, anomalies des fonctions respiratoires)
  • Naphtalène (boules anti-mites) provoque anémie hémolytique


Huiles essentielles :

  • En diffusion ou brûleur pas plus d'un quart d'heure en petite quantité
  • Pas avant 3 ans
  • Contre indiquées pour les femmes enceintes (en particulier le basilic, cannelle de Ceylan, cèdre, eucalyptus globulus, girofle, hélichryse italienne, menthe poivrée, muscade, niaouli, origan vert, romarin camphré; romarin de Provence, sarriette des montagnes, et thym à thymol)
  • Restent quand même la meilleure solution de parfumer l'atmosphère
  • Les choisir bio impérativement


Retardateurs de flamme bromés :

  • Empêchent les produits de s'enflammer (appareil électriques, TV, ordinateur, textiles, moquettes, mobilier, câbles...)
  • Provoquent une diminution ano-génitale, baisse du nombre de follicules ovariens, baisse du poids de la thyroïde, altération du système nerveux central, augmentation de la préférence sucrée chez les mâles (indice de féminisation
  • Eviter les matelas en mousse au profit des matières en coton naturel (futon) car absence de pollutions et acariens (http://www.futaine.com matelas, coussins, couettes, draps tout coton bio)
  • Préférer les marques électriques adoptant une bonne conduite à l'égard des retardateurs de flamme comme Sony, Samsung, Dell (http://www.greenpeace.org/france/vigitox/)
  • Contamination massive des viandes, volailles et produits de la mer (saumon frais ou fumé, maquereau frais, en conserve ou fumé, puis viennent les sardines, cabillaud, morue, le bar, le colin, et le thon frais ou en conserve)


Cuisiner sans composés perfluorés (casseroles anti-adhésives, revêtements anti-tâches ou imperméabilisant, pour habillement ou mobilier) :

  • Eviter les marques Teflon, Gortex, Stain master
  • Préférer Scothgaard
  • Polluants environnementaux qui se retrouvent dans le sang humain, le foie et la vésicule biliaire
  • Détecté dans l'air intérieur, extérieur, les rivières et les lacs
  • Poêles en pierre volcanique (Diamant Stone) qui n'accroche pas et cuisent les aliments sans matières grasses.


RECAPITULATIF DES PRINCIPALES SUBSTANCES CHIMIQUES ET LEURS EFFETS

Source : Polluants chimiques Enfants en danger Anne-Corinne Zimmer


SUBSTANCES CHIMIQUES OU LES TROUVER LEURS EFFETS
PCB et Dioxines S'accumulent dans les matières grasses (poissons, viandes, produits laitiers).

Présents dans les transformateurs électriques (Pyralène, Aroclor...)

Lait maternel.

Effets neurotoxiques.

Action sur la thyroïde.

Effet sur le développement neurologiques et le système reproductif.

Hyperactivité.

Réduction de la mémoire, de l'attention et de la capacité verbale.

Troubles de la réponse immunitaire.

Plomb Peintures des habitations d'avant 1948.

Eaux de consommation.

Alimentation : abats (rognons et foie)

Lait maternel.

Troubles du développement neurologique.

Difficultés d'acquisition du langage, de l'apprentissage, de la concentration.

Anémie.

Méthylmercure Poissons et produits de la mer (crustacés et poissons prédateurs : thon, saumon, civette, bar, lotte)

Lait maternel.

Troubles neurologiques graves.

Déficit d'attention et de la mémoire.

Baisse des capacités intellectuels.

Mercure élémentaire Thermomètres.

Baromètres au mercure.

Amalgames dentaires (plombages).

Neurotoxiques.
Ethylmercure Vaccins nourrissons et enfants contenant du thimérosal (anti-hépatite B) Troubles neurologiques graves.

Déficit d'attention et de la mémoire.

Baisse des capacités intellectuels.

Troubles du comportement.

Autisme.

Composés organiques volatils Peintures, solvants, produits ménagers, textiles, tapis, moquettes, meubles. Problèmes respiratoires.

Effets sur le systèmes nerveux central.

Formaldéhyde Bois agglomérés, panneaux de particules, apprêts pour textiles, moquettes, tapis, désodorisants d'intérieurs, conservateurs cosmétiques. Cancérigène (rhinopharinx).

Leucémie.

Irritant oculaire et des voies respiratoires.

Augmentation de l'asthme et des allergies respiratoires.

Bisphénol A Biberons en polycarbonate, vaisselle pour four à micro-ondes, pare-brise de motocyclette, CD, emballages alimentaires.

Lait maternel et sang du cordon ombilical.

Perturbateur endocrinien.

Troubles du développement et de la reproduction.

Altération des organes de reproduction mâles.

Puberté précoce chez les filles.

Augmentation de l'obésité.

Pesticides Denrées alimentaires (fruits, légumes, céréales, viandes)

Insecticides, fongicides, herbicides.

Traitements anti-poux à base de pyréthroïdes, de lindane et de mélathion.

Placenta et lait maternel.

Nocifs pour le système nerveux.

Perturbateurs endocriniens.

Leucémie infantile.

Tumeur cérébrale.

Phtalates (DEHP, DINP) Plastifiants du PVC : jouets, rideaux de douche, revêtement de sol et de mur en polychlorure de vinyle, bottes de pluie, imperméable, sac en cuir synthétique, semelle de chaussure, câble de fil électrique...

Solvants et fixateurs des produits cosmétiques et les parfums.

Lait maternel et cordon ombilical.

Toxique pour la reproduction et le développement.

Distance ano-génitale réduite chez les enfants.

Hypospadias (non descente des testicules).

Réduction de la fertilité masculine et féminine, voire stérilité.

Développement prématuré des seins chez la fille.

Toxique pour le foie.

Phénoxyéthanol (EGPhE) Produits cosmétiques. Irritation de la peau et des yeux.

Passage transcutanée important.

Neurotoxique.

Parabènes Conservateurs des produits cosmétiques.

Lait maternel.

Perturbateur endocrinien.

Propriétés oestrogéniques.

Toxique sur le système reproducteur mâle.

Tumeur du sein chez la femme.

Triclosan Anti-bactérien utilisé dans les dentifrices, gels lavant sans eau pour les mains, ustensiles de cuisine, textiles... Persistant dans l'organisme et l'environnement (classé "très toxique pour les organismes aquatiques" par l'UE).

Toxicité sur le foie.

Filtres solaires organiques Crèmes solaires, certaines crèmes du jour.

Lait maternel.

Activité oestrogénique.

Persistant dans l'environnement et l'organisme.

Muscs artificiels Cosmétiques, savons, shampoings, parfums, désodorisants d'atmosphère, agents nettoyants.

Lait maternel.

Activité oestrogénique.
Retardateurs de flamme bromés (PBDE, TBBP-A, HBCD) Appareils électriques (ordinateurs, hifi, télé, sèche-cheveux...)

Câblages, textiles d'ameublement, matériaux de rembourrage des canapés, mousse des matelas...

Anguille, saumon, maquereau, sardine, cabillaud, thon.

Lait maternel

Effets neurotoxiques : action sur la thyroïde.

Impact sur le développement du système nerveux et du comportement.

Activité oestrogénique.

Indices de féminisation (distance ano-génitale réduite).

Effets sur le système immunitaire et sur la thyroïde.

Très persistant dans l'environnement.

Composés perfluorés ((PFC, PFOS, PFOA) Revêtements anti-adhésifs des ustensiles de cuisine, anti-tâches sur les textiles, imperméabilisants des tissus et vêtements.

Lait maternel et sang du cordon ombilical.

Effets toxiques sur le foie.

Perturbateur endocrinien et effet sur le développement.

Très persistant dans l'environnement.

LIENS